Objectif : une application supportant un milliard de connexions simultanées

Flattr this!

Sous ce titre accrocheur se cache un challenge organisé par Octo, en partenariat avec VMware et Steria, pour la prochaine édition de l'Université du SI.

L'USI, c'est quoi?

L'Université du SI, c'est un rendez-vous annuel de "geeks et de boss" comme le décrivent eux-mêmes les organisateurs. Un certain nombre d'intervenants viennent de partout et se croisent pour discuter de l'avenir et essayer de voir comment l'informatique va et peut changer notre société.

Au planning, cette année, il y a déjà du bon et du très bon :

Et le concours?

C'est simple, l'objectif est de concevoir une application pouvant supporter le milliard de connexions simultanées. Pour la première phase, dite "conception", les équipes disposent de 5 machines virtuelles dans le datacenter de VMware et doivent monter un dossier d'architecture en plus d'avoir une application qui tourne. Après les choses s'emballent, plus de machines, moins de concurrents, un seuil de connexion beaucoup plus élevés, pour finir en finale et tenter réellement le milliard avec 20 machines. Le tout par équipe de 4 personnes maximum.

Les machines mises à dispo par VMware ont 2 vCPUs, 4Go de vRAM, 20 à 30 Go d'espace disque par machine. Côté OS, on retrouve Ubuntu 10.04 version 64bits. Les équipes peuvent utiliser l'OS nu, ou utiliser une config proposée par VMware avec vFabric pré-installée, solution contenant tout un tas de logiciels :

  • Spring, un des frameworks phares de développement en java,
  • GemFire, un service de gestion de données,
  • RabbitMQ, service de messagerie inter-applications,
  • une version entreprise du plus que populaire serveur web Apache,
  • hyperic, gestionnaire de performances d'applications,
  • tcServer, version entreprise allégée du célébre serveur d'applications Tomcat.

L'application, elle consiste en quoi?

Une application de QCM assez basique qui répond à une architecture REST. Il y a d'abord une phase d'inscription. En finale, les meilleurs devront affronter l'inscription d'un million de comptes souhaitant répondre au QCM en moins d'une heure. En parallèle, il fait leur fournir les questions et les réponses. Chaque "joueur" doit répondre à chaque question en un temps maximal de 5 secondes avec jusqu'à 10 réponses possibles par question. Bien entendu, il faut aussi mettre à jour la grille des scores au fur et à mesure pour que chaque joueur soit toujours au courant de son classement.

Le but n'est pas de développer une application sécurisée, sans possibilité de piratage ou de gestions avancées des erreurs. Il faut qu'elle respecte un certain nombre de cas nominaux dans le seul et unique but de tenir une très forte montée en charge. C'est tout.

Bien entendu, l'application sera testée par un robot développé par les organisateurs. En parallèle, il faut donc aussi développer une petite application web classique capable de se brancher sur l'application REST et permettant un contrôle visuel humain du fonctionnement de l'application. Cette seconde application pourra servir pour départager deux équipes ex-aequo. S'il y a.

Tous les détails, les cas d'utilisation et tout le bazar à propos de l'application, ici : https://sites.google.com/a/octo.com/challengeusi2011/l-application-de-quiz

"Pourquoi je vous en parle?"

Parce que je voulais y participer. Mais il y a un mais justement. On était 52 équipes à s'être inscrits. Octo n'avait pas prévu un tel engouement et a tout simplement disqualifié d'office toutes les équipes au delà des 20 premières inscriptions. Etant 32ème inscrits, avec mon équipe, nous ne pouvons pas participer. Dommage, nous avions des idées et la motivation, mais ce sont les règles et les gars d'Octo ont joué la carte de la transparence sur cette affaire dès le début ce qui est tout à leur honneur.

Alors forcément, un peu les nerfs, mais c'est comme ça. Bonne chance à tous les concurrents en tout cas!

Flattr this!

A propos de Mathieu

Ingénieur développeur web dans la vente par correspondance B2B, adepte de nouvelles technologies et d'innovation. Vous pouvez aussi me retrouver sur Twitter @mathrobin
Cette entrée a été publiée dans Non classé, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Articles liés