kindle

1 mois avec mon Kindle

Flattr this!

Ceux qui me suivent sur Twitter savent déjà que je possède un Kindle. Un Kindle, c'est cet engin là :

KindleQu'est-ce que c'est ?

Tout d'abord ce n'est pas une tablette, enfin une ardoise (on a vraiment des linguistes tout pourris en France), c'est une liseuse. C'est à dire que vous ne pourrez pas jouez à divers jeux ou chercher l'option Flash, il n'y pas et ce n'est pas le but. Non pas pour nous préserver des sites  interdits par Apple le père mais simplement parce que c'est juste fait pour lire des livres (eBooks) et c'est déjà pas mal.

L'écran fonctionne sur le principe de l'encre électronique, ça n'affiche pas seulement un texte et ça "l'imprime". Pas besoin de rétro-éclairage, juste de la bonne et saine lumière naturelle et ambiante. Dedans, pas de disque dur, juste une bonne carte mémoire qui permet de contenir jusqu'à 3500 livres pour la taille de même pas un en papier.

ça lit quoi ?

Tous les eBooks que vous pourriez trouver sur le store d'Amazon mais pas seulement. Tous les eBooks en fait. Et évidemment, vu que c'est un objet bien pensé, il est ouvert à d'autres formats : doc, docx, pdf, txt, rtf, jpg, gif, png, bmp, prc, mobi et mp3.

Des images et du son ?!

Oui mais de façon très simple. Déjà c'est en noir et blanc, pas en couleur. Donc pour les oeuvres d'art, préférez un portrait de Charlie Chaplin plutôt que de Marylin Monroe, ça sera moins perturbant. Le son, c'est tout simplement parce que ça peut être sympa de lire en musique. Et vu que le Kindle embarque une fonctionnalité audio dite "text-to-speech", autant en profiter pour jouer de la musique.

Text-to-speech ?

Une fonctionnalité expérimentale du Kindle qui permet à une synthèse vocale de lire le livre à votre place, vous n'avez plus qu'à écouter. Pourquoi pas, pas mon truc mais bon, il y a forcément des gens à qui ça doit plaire.

Fonctionnalités expérimentales

Comme tout bon produit, il est en constante amélioration. Dans les fonctionnalités à l'essai, on retrouve donc le text-to-speech, la musique et aussi un navigateur web basé sur webkit. Bon c'est pas la panacée mais ça peut toujours servir.

Le souci ?

Bah ouais, il y en a forcément hein. Déjà c'est pas tactile, alors qu'on commence tous à prendre l'habitude de pouvoir toucher, j'avoue que de temps en temps je me surprends encore à essayer de changer les pages sans utiliser les boutons pourtant très bien disposés.

Autre problème, pas très gênant pour moi, pas du tout gênant pour certains, un obstacle infranchissable pour d'autres, l'essentiel de la littérature disponible est anglophone. Mais comme vous pouvez lire des docs et pdf, vous pouvez très bien transférer vos textes français dans votre Kindle via la prise micro-usb (pas de port spécial et l'appareil est reconnu comme un disque externe). Au besoin, l'engin possède un petit utilitaire des plus pratiques : un dictionnaire, certes aussi anglophone, mais une définition d'un mot, ça peut aider à savoir ce que veut dire ce mot.

Disponibilité en France

C'est le hic vraiment galère de ce produit. Il n'est pas disponible en France. Si vous le voulez, faut le commander sur Amazon US et payer les taxes pour l'importation, ce qui forcément n'améliore pas le prix. Mais sincèrement, ça en vaut le coup.

Avis personnel

Je suis séduit par la bête et je ne regrette pas mon achat. De plus je n'imprime donc plus aucun PDF pour juste le lire et le jeter après, ce qui a tendance à soulager un peu la corbeille à papier. La batterie offre une autonomie excellente d'un peu moins d'un mois de lecture si vous coupez le wifi mais bon, vu que je le branche souvent pour transférer des PDF, je ne l'ai jamais vraiment vu se décharger.

Et parce que j'aime bien rire aux dépens de la pomme, une vidéo virale d'Amazon pour présenter le Kindle : http://www.youtube.com/watch?v=HGmRKSds9OY&feature=related

Surtout pour même pas 200 € (avec frais d'importation et la housse en cuir) au lieu des 600 €, je rigole bien quand je croise un ipad.

Flattr this!

A propos de Mathieu

Ingénieur développeur web dans la vente par correspondance B2B, adepte de nouvelles technologies et d'innovation. Vous pouvez aussi me retrouver sur Twitter @mathrobin
Cette entrée a été publiée dans Non classé, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.
  • http://www.substance-m.net/ Bishop

    J’aurai une question, je me demande comment le Kindle réagit à la lecture de pdf issu de Google Archives ou du service Gallica de la BNF. Car mon intérêt serait principalement de l’utiliser pour lire ces ressources pour ma thèse (chiant de lire sur l’écran).

    Comment réagit le Kindle 3 avec ces fichiers par exemple:
    http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k44454s
    http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k56234647

    En téléchargeant ces documents en pdf et en les mettant sur Kindle (si vous voulez bien faire la manipulation :D) la lecture et la navigation est elle aisée?

    • http://www.mathieurobin.com/ Mathieu

      J’ai pris le temps d’essayer, de télécharger les deux documents suggérés, de les porter sur le Kindle et de les parcourir. Hormis la qualité du document en elle-même (même si le travail de numérisation a été réalisé relativement proprement, les documents sont âgés et usés), il s’avère que ça passe bien mieux que ce à quoi je m’attendais.

      A titre de comparaison, cette page : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k44454s/f18.image
      Sur le Kindle : http://www.mathieurobin.com/?attachment_id=922

Articles liés