Retour sur le salon « Mobility For Business 2011 »

Flattr this!

J'ai eu l'occasion ces deux derniers jours de fréquenter les allées du salon Mobility for business. Voilà mon point de vue :

Constructeurs

Je crois que l'essentiel était là, du fabricant d'ordinateurs portables en passant par les smartphones jusqu'aux terminaux durcis.

Et même une originalité, Gostai, un fabricant de robots dont je reparlerai plus bas dans ce billet.

Prestataires de service

J'ai croisé pas mal de prestataires de service dédiés à la mobilité aussi forcément. De la gestion de la flotte nomade aux CRM complets. Egalement croisé le stand de Kawet, l'une des startups du Camping de la première saison. Et j'ai découvert au passage qu'ils ne se concentrent plus uniquement sur l'iOS mais aussi sur Android. C'est bien les gars !

Opérateurs

Je crois que c'est LA surprise. Il y avait personne. Bizarre, ou alors, j'étais pas là au bon moment au bon endroit mais j'envisage mal de faire du commerce mobile sans connexion.

Conclusion

Pas grand chose à signaler finalement. Pas mal de conférences mais j'ai pas eu le temps. Je pense que le coeur de l'action devait être dedans sinon je ne vois pas. Ceci dit, pour faire une étude de marché en prévision d'une création d'activité nomade ou d'une réfection, c'est sûrement très bien comme salon.

GOSTAI !

Je vous avais promis de vous en toucher un mot, le voilà. Alors déjà Gostai m'a surpris parce que c'est le seul stand ou il y avait des robots (je dis "des" parce que Dell avait un Nao).

La personne présente au stand quand je suis passé, fort sympathique d'ailleurs, m'a présenté brièvement l'un des robots, celui de télé-présence. Il existe d'autres versions dont une de télé-surveillance. Bon rien de très original mais le robot a une bonne tête. Je vous mets une vidéo de présentation ici :

Gostai Jazz

Bien entendu l'usage n'est pas réservé à la seule télé-présence des employés en arrêt maladie mais à bien d'autres usages. Un hôpital s'en sert par exemple pour diriger des recherches sur de jeunes autistes.

Rien de bien sorcier mais pour moi c'était l'originalité du salon. Ah au fait, suggestion aux gens de chez Gostai (j'en ai aussi parlé au stand) : un robot sans bras, c'est pas grave, mais il fait comment pour ouvrir les portes par exemple ?

A cette question, forcément, j'ai déjà eu une réponse : il fait pas. Mais je vous rassure, Jazz possède le wifi et à mon avis ils ne devraient pas tarder à ajouter le bluetooth ou la RFID pour régler ce problème. Je crois avoir entendu plusieurs fois qu'aux MIT, ils ont adapté des Roomba pour qu'ils puissent envoyer un signal simple aux portes et les portes, de tout type de poignées, s'ouvrent pour lui. Pratique.

Flattr this!

A propos de Mathieu

Ingénieur développeur web dans la vente par correspondance B2B, adepte de nouvelles technologies et d'innovation. Vous pouvez aussi me retrouver sur Twitter @mathrobin
Cette entrée a été publiée dans Non classé, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Articles liés