Logo_jQuery

Numéro 55 des chroniques jQuery

flattr this!

J'avais déjà noté l'année dernière qu'à l'approche des fêtes, ça se tassait. Et bien cette année, rebelote, il n'y a pas eu une grande activité. Ce qui d'ailleurs m'arrange vu mon planning surchargé.

Cette semaine, une seule communication officielle à noter : l'ancien site de plugins est de nouveau disponible. Mais pour continuer dans la logique de la refonte complète de ce système de catalogue de plugins, ce site est désormais une archive. Donc vous pouvez le retrouver ici : http://archive.plugins.jquery.com.

Chose à noter, Adam Sontag notifie au passage qu'il assume l'entière responsabilité de l'erreur qui a causé la disparition de l'ancien site. C'est honorable de sa part. Ce qui est moins honorable, c'est les très (trop) nombreuses critiques virulentes qui ont été proférées à son encontre et à l'encontre de l'équipe jQuery. Encore une fois, n'importe qui peut faire une erreur, même les meilleurs. Un peu de modestie, de dignité de respect et d'humilité ne fait de mal à personne.

Côté extérieur, un tutoriel/plugin ont été publiés sur l'excellent CodeProject par l'un de ses membres. L'idée est de réaliser un CoverFlow. Un peu surpris, agréablement ceci dit, de voir une publication concernant jQuery dans CodeProject qui, pour moi, est plus une source d'informations quand je développe du lourd (C# en priorité).

Il y a aussi l'ami @molokoloco qui est en train de se spécialiser dans le traitement de texte et de documents. Il vient de publier un article à propos d'un plugin nommé BeeLine Reader. Ce plugin aide à la lecture en donnant un effet de transition entre chaque ligne de texte. Après quelques essais, effectivement, je perds moins le fil de ma lecture et surtout, je lis beaucoup plus vite (ceci aidant cela). Vous pouvez voir une démo sur son JSFiddle.

Tympanus.net a mis en avant un plugin pour gérer les évènements hovers et clicks sur des éléments circulaires. La démo fait un peu gadget et manque en fluidité mais l'intérêt réside surtout dans la gestion d'une zone circulaire.

Henri Bergius a proposé un plugin (CreateJS) qui me rappelle je ne sais plus quel CMS que j'avais testé il y a quelques années. Ce plugin propose de l'édition  en ligne d'une page. A mon avis, il y a encore du boulot mais l'idée est sympa.

Je ferme le sujet plugins par un article qui concerne plus les designers que les développeurs. WebDesignerTrends a publié sa liste des meilleurs plugins de l'année. Et je dois avouer que la sélection est plutôt réussie.

Et pour complètement finir sur ce billet. Une petite note d'humour. Un utilisateur a proposé un fix bête et méchant pour multiplier par 500 la vitesse d'exécution des boucles dans jQuery. Bon alors effectivement, le résultat de son code allait effectivement un poil plus vite que le standard actuel. Mais je vous laisse juger à son code pourquoi il a été quelque peu houspillé :

 

var counter = 10;  

redo:  
while (counter--)  
 {  
  ... your code ...  

  continue redo;  
 }

C'est Nowel avant l'heure ;)

Précision : la page du forum de cette "astuce" est actuellement en 404. Comprends pas. Et pour ceux qui n'ont pas compris, continue peut renvoyer vers un autre point au lieu de simplement sortir de la boucle. Un peu comme l'aurait fait un certain goto dans d'autres langages ;)

flattr this!

A propos de Mathieu

Ingénieur développeur web dans la vente par correspondance B2B, adepte de nouvelles technologies et d'innovation. Vous pouvez aussi me retrouver sur Twitter @mathrobin
Cette entrée a été publiée dans jQuery, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Numéro 55 des chroniques jQuery

  1. Guillaume dit :

    A propos du « fix jquery », je ne comprends pas réellement ce que ça « fix ». Peux-tu fournir un use case s’il te plaît Mathieu. Le code proposé patch directement la lib jquery ou bien c’est à l’utilisateur d’utiliser ce style de boucle dans son code ?

    • Mathieu dit :

      C’était une suggestion pour la prochaine version de la lib. Mais ce n’est pas viable. Du coup, il est fortement déconseillé de l’appliquer et encore plus de recommander cet usage.

  2. André dit :

    Cela fonctionne. Aussi, en quoi n’est-ce pas viable ?
    Autre question : n’est-ce pas un peu étonnant qu’il y ait gain, même [très] faible, en particulier si le « continue » est immédiatement avant l’accolade fermant la boucle while() ?
    Au final, tu nous dis que le gain est minime, et d’un autre coté le code est plus moche/lourd, de fait je n’utiliserai pas cette « astuce »

    • Mathieu dit :

      La viabilité d’un tel code est très simple à remettre en cause. Il suffit de multiplier ce genre de boucles un peu partout et on en arrive à ce qu’on appelle plus communément : « le code spaghetti ». Un code qui redirige dans tous les sens et où finalement plus personne ne s’y retrouve. Même Dijkstra a recommandé de ne pas utiliser cette forme de structure. Même si à l’époque, ça ne concernait pas JavaScript, le principe reste le même.
      Le gain se fait sur l’interprétation. Vu qu’on ne fait que rediriger la suite des évènements, il doit y avoir certaines choses qui passent à la trappe.
      Le gain n’est pas spécialement minime mais si c’est pour s’enfoncer dans quelque chose d’impossible à maintenir, en effet, mieux vaut oublier cette idée. C’est ce qu’a très vite décidé, logiquement, l’équipe du core de jQuery.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Articles liés