ConFoo, 3 jours à un rythme effréné

Flattr this!

Ça y est, ConFoo, c'est fini ! Désolé de pas avoir blogué à ce sujet avant. La cadence était tellement importante, le rythme tellement soutenu, que je n'ai pas eu le temps. Ni le courage ou la force quand j'ai eu le temps. J'avoue avoir volontairement loupé une heure de sessions, non seulement parce que j'avais besoin de me reposer mais aussi parce que rien ne me bottait sur cette heure là et que j'avais un peu de travail pour revoir mes conférences.

Tout d'abord retour d'expérience sur mes propres conférences. Comme vous le saviez sûrement, c'étaient mes premières et le stress était à son maximum. J'ai une chance formidable, c'est que le stress me motive et à l'inverse de beaucoup de gens, plus il y a de monde, moins j'ai de difficulté à prendre la parole devant un groupe. Là dessus, j'avoue avoir donc été un peu aidé. De plus, nombreux sont mes collègues conférenciers qui m'ont donné des conseils, qui m'ont parlé de leurs conférences ou qui ont simplement été présents à chacune d'entre elle. Finalement, ça c'est bien passé pour moi. Beaucoup de gens ont apprécié, évidement il y a des choses à revoir, il y a déjà eu des corrections et il y en aura encore d'autres. Merci à David Bruant et à au moins un inconnu de JS Montréal de m'avoir signalé que j'étais en erreur sur des points techniques. C'est fou ce qu'on apprend quand on prépare quelque chose qui est censé servir à apprendre à d'autres.

Vis à vis des autres conférences, j'avoue avoir été agréablement surpris sur le haut niveau aussi bien technique que qualitatif des présentations auxquelles j'ai assisté. La ConFoo est vraiment un rendez-vous auquel j'espère pouvoir me fidéliser même si c'est seulement en tant que visiteur. Et je souhaite à tous d'avoir la chance ne serait-ce qu'une fois d'y assister. Encore une fois je tiens à remercier les organisateurs et bénévoles pour cette expérience exceptionnelle.

Je n'ai pas trop pu profiter de Montréal pendant ces 3 jours mais ça valait le coût. J'ai également eu l'occasion de rencontrer beaucoup de gens, que je connaissais parfois seulement de nom voire pas du tout et c'était toujours un peu marrant de voir quelqu'un venir me parler en me disant "salut, je suis régulièrement ton blog". Uh ?! J'ai des lecteurs à Montréal, mince, je vais rougir ! (j'avoue ne pas trop regarder les origines de mes visiteurs sur Analytics). Enfin bref, des rencontres avec des gens très intéressants et surtout un très bon accueil de la part des autres conférenciers (merci à vous tous ! Y compris pour le baise main #privateJoke).

Même si je n'ai pas fini de lui dire merci, je tiens quand même encore une fois à remercier Frédéric Hardy qui m'a un peu franchement poussé/motivé à proposer mes conférences. Ça en valait la peine je crois et grâce à ça, le gosse que je suis à continuer de rêver en vivant de et pour sa passion. Désolé de réduire ça à ça mais finalement, c'est la façon la plus simple de le résumer.

Plus que deux jours et je rentre en France, c'est malin, je m'étais enfin adapté au décalage horaire... pas de bol !

PS : et désolé au personnel du Hilton pour l'ange des neiges que j'ai fait juste devant l'entrée de l'hôtel, je suis un incorrigible gosse qui adore ce genre d'anneries :p

Flattr this!

A propos de Mathieu

Ingénieur développeur web dans la vente par correspondance B2B, adepte de nouvelles technologies et d'innovation. Vous pouvez aussi me retrouver sur Twitter @mathrobin
Cette entrée a été publiée dans Dev. Web, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.
  • http://www.tintworld.org Tintwo

    Alors, t’as réussi à te lever ce matin ?? 😛
    (Hey, pssst… un vol direct c’est quand même mieux, hein ?)

    • http://www.mathieurobin.com/ Mathieu

      Ouais c’est mieux un vol direct^^ et c’est demain matin qui va faire mal, j’ai atterris ce matin à Paris. Je suis défoncé

Articles liés