Drapeau Corée

Apprendre le coréen, méthode Assimil : Bwaah !

Flattr this!

Comme vous l'avez peut-être lu dans mes précédents billets, je me suis mis à l'apprentissage du Coréen.

Et donc ne disposant pas d'un créneau horaire spécial pouvant être dédié pour ça ou même de l'envie de fréquenter les cours du soir, j'ai acheté un livre. On m'avait souvent recommander la méthode Assimil pour l'apprentissage des langues. Je vais etre honnete, je ne sais pas ce que ça vaut pour les autres langues, mais clairement, pour le coréen, ce livre est carrément mauvais !

Pour faire simple, j'ai acheté le livre de conversations. Qu'on ne s'y trompe pas, c'est vraiment pour la conversation, mais vous avez intérêt à serrer les fesses pour que votre interlocuteur réponde exactement ce qui est marqué, sinon vous êtes foutus. Plutot que de vous apprendre les mots en Hangeul, l'alphabet coréen, il essaie de vous les apprendre dans un langage phonétique inexact et qui demande du coup un double effort de traduction pour en revenir à l'écriture en caractères Hangeul. Fatigant, lassant, énervant et surtout source d'erreurs à répétition.

Je veux croire que c'est en faisant des erreurs qu'on apprend mais là, j'en fais tellement à cause du manque total de pertinence de cette méthode que je n'apprends plus rien.

De plus les clichés sur la culture et le quotidien des coréens sont parfois quelque peu limite voire carrément racistes. Un passage sur la restauration explique clairement que les coréens ne boivent pas d'eau pendant le repas, pourquoi pas après mais pas pendant. Dans l'idée, admettons même si ça me semble être une généralité peut-être un peu facile et forcément inexacte, mais le plus hilarant et déprimant est ce qui suit. Le livre n'hésite pas à dire clairement que les coréens ne se privent par contre pas de boire de l'alcool en repas et même en quantité. Hum, j'ai beau avoir assisté à deux-trois repas d'affaires avec quelques coréens qui effectivement pour certains avaient une bonne descente, la majorité de la tablée est restée sobre et surtout j'imagine mal toute une population picoler tous les soirs au repas en rentrant du boulot. Ou plus drôle, j'ai essayé d'imaginer les mecs de chez Samsung, peut-être désormais la plus grosse industrie mondiale, arriver à faire tourner la boite correctement et la faire progresser comme on le sait avec quelques coups dans le nez tous les midis 😉

Vous l'aurez compris, je ne recommande pas ce livre et je l'ai déjà remisé au fin fond de ma bibliothèque comme serre-livres. J'attends un autre livre que j'espère bien meilleur mais que j'ai dû importer des Etats-Unis parce qu'il semblerait que les bouquins Anglo-coréens sont beaucoup plus riches et mieux faits. Je verrai bien.

Flattr this!

A propos de Mathieu

Ingénieur développeur web dans la vente par correspondance B2B, adepte de nouvelles technologies et d'innovation. Vous pouvez aussi me retrouver sur Twitter @mathrobin
Cette entrée a été publiée dans Voyages, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.
  • Marwan Rabbaa

    Existe-t-il des langages en coréen ?
    Comme le WinDev / WebDev pour la langue de molière

    • http://www.mathieurobin.com/ Mathieu

      Pour répondre à ta question, à ma connaissance, il n’existe pas de 프로그래밍언어 en coréen vraiment représentés. On en trouvera sûrement dans le milieu universitaire mais j’ai tendance à croire que ça s’arrête là. Ceci dit avec le support total de l’unicode par la plate forme .NET, on a vu émerger des langages managés en japonais et chinois (mandarin je crois). Pourquoi pas en coréen aussi ?
      Précision à la volée : c’est pour un usage personnel et pas professionnel que j’apprends le coréen.

  • goldacc

    Suite à cette mauvaise expérience, j’ai abandonné les livres utilisant le Français, même si j’ai eu de bons échos d’autres méthodes, le niveau est souvent trop faible pour moi maintenant. Si vous connaissez une méthode un peu avancé en Coréen pour un Français, je suis preneur.

  • Leon

    C’est interessant de commenter a propos d’une methode de langue centenaire mais encore faut-il savoir de quoi on parle exactement pour s’adonner a de telle critiques:
    J’ai appris une dizaine de langues avec Assimil et meme si leur methode est loin d’etre parfaite au moins c’est la moins rebarbative de toute: Je me suis avale 50 lecons d’Italiens en 2, 3 jours et 50 lecons de Russe en une semaine dans le passe et je n’ai rien d’un genie. Maintenant je veux me mettre a Japonais et Coreen et je suis persuade qu’aucune autre methode ne m’apportera les meme resultats aussi rapidement et facilement que le methode que tu critique avec tant de vehemence.

    D’abord ta grande erreur est d’avoir fait l’acquisition du « guide de converstion » qui comme son nom l’indique est un simple guide qui comme TOUS les guides du genre n’est pas fait pour apprendre une langue et qui comme tous led guides du genre ne t’apprend ni l’alphabet, ni la grammaire, ni la prononcition adequate pour faciliter la tache aux vacanciers faineant et fait part de nombreux cliches locaux…

    Maintenant si tu veux t’eclate en apprenant le Coreen commande, et apparemment je vais devoir faire pareil, le Corren sans peine qui est une vraie methode de langue!! A moins que tu ais une librairie pres de chez toi ou tu peux le trouver ce qui n’est pas mon cas.

    baille

    • http://www.mathieurobin.com/ Mathieu

      Effectivement, le kit de conversation est moins pratique qu’une plus complète mais tout aussi abrutissante. Encore une fois, j’insiste sur le fait que l’un des plus gros défauts est basé sur le fait que les caractères hangeul ont reçu une « traduction » assez hasardeuse vers une phonétique souvent incorrecte.
      Et oui, je sais de quoi je parle quand j’évoque le coréen, l’une des raisons de ce souhait d’apprentissage est que ma compagne est coréenne. Nous nous sommes très vite rendus compte l’un comme l’autre que les traductions phonétiques ne sont pas bonnes et donc induisent en erreur. La faute venant justement de se baser en permanence sur une « réécriture phonétique » des textes et non sur les caractères Hangeul de base. Là ça aurait beaucoup plus de sens.
      Et je ne suis pas le seul à critiquer la méthode Assimil pour le coréen. Il y a paquets d’autres critiques négatives sur le net la concernant mais hormis sur les sites de librairies/éditeur, je n’en ai vu aucune positive. Ce qui me conforte dans ma vision de la chose.

  • Dev Aud

    Sans vouloir défendre à tout prix la méthode Assimil, et ne connaissant ni le coréen ni « Le coréen sans peine », je pense que l’erreur a été de travailler avec le guide de conversation. Ce n’est pas une méthode d’apprentissage. On ne peut rien en faire, si ce n’est, lorsqu’on connaît déjà la langue, avoir sous le coude des phrases toutes faites, qui dans certaines situations peuvent être inutiles ou ridicules car stéréotypées. Mais tout cela, Leon l’a déjà dit dans un commentaire précédent. Concernant la méthode, la « vraie » (i.e. « Le coréen sans peine »), de chez Assimil, je pense qu’elle est indissociable des enregistrements sur CD. Toutes les langues que j’ai travaillé avec Assimil l’ont été avec le bouquin ET l’audio. Sinon c’est infaisable. Les transcriptions phonétiques hasardeuses sont dès lors un faux problème. Quand on a le CD, quand on la « musique » de la langue, on ne regarde quasiment jamais ces transcriptions car elles sont plus sources d’erreurs que de progrès.
    Après, il est possible que le principe même d’Assimil ne te convienne pas, ou que ce bouquin-là soit mal fait, mais je trouvais que tu généralisais un peu vite et sans évoquer des enregistrements. Voilà pour mon avis :)

    • http://www.mathieurobin.com/ Mathieu

      Je suis d’accord sur le principe que le guide de conversation n’est peut-être pas le meilleur pour démarrer. Ceci dit, je maintiens que pour le coup, celui pour le Coréen est mal fait. J’ai une traductrice coréenne-français « à domicile », il y a des aberrations évidentes dans le livre. Je citais notamment par exemple les méthodes de comptage où la méthode chinoise est valorisée alors que pas utilisée en réel (même si majorité des coréens savent aussi compter en mandarin).

  • Onigiri

    Perso je tiens à revenir sur ce que tu appelles les clichés de la culture coréenne. Notamment question alcool. Je pense qu’un séjour en Corée te montrera qu’en effet les coréens sont de très grands buveurs, mais pas le midi, le soir après le travail. J’en connais pas mal qui vivent en France aujourd’hui et tous sont d’accord pour dire que les coréens boivent beaucoup surtout en comparaison des français. Cependant n’ayant pas encore eut le temps de me pencher de façon approfondie sur le guide de conversation je ne peux pas dire si la façon de formuler ce constat est bonne.
    Par contre je suis complètement d’accord avec toi sur le fait que nous fournir qu’une version phonétique des mots n’est pas du tout approprié. Surtout quand on sait que la prononciation est extrêmement difficile à retranscrire fidèlement. Ma prof de coréen galère à nous montrer la différence de son, ce qui entraîne pas mal de fous rire je l’avoue. S’il y avait eu un guide de conversation version routard j’aurais opté pour le routard car leur guide de conversation japonaise est très bien fait.
    Enfin en méthode d’enseignement il y a un nouveau livre qui est sorti en français et que les débutants de mon cours utilisent c’est : Cours de Coréen débutant aux éditions Darakwon disponnible à la fnac http://livre.fnac.com/a3995968/Collectif-Cours-de-coreen
    Perso quand j’ai commencé l’an dernier on utilisait des livres anglais Yonsei Korean http://www.hanbooks.com/yoko1envewcd.html et on s’en sors pas trop mal. Le tout est de s’y mettre régulièrement. J’ai remarqué que mon heure de cours par semaine n’est pas suffisante du tout. 45min par jour c’est impeccable je trouve. C’est le temps qu’il me faut en transport en commun pour aller bosser et je sens que mon coréen s’améliore.
    Voilà bonne chance pour ton apprentissage!

    • http://www.mathieurobin.com/ Mathieu

      Salut !
      Alors sur la question de l’alcoolisme, je ne saurai juger, certes je vis avec une coréenne, mais je ne connais pas assez bien la Corée pour juger. Cependant, la méthode Assimil est relativement violente. Pour elle, c’est pour ainsi dire TOUS les coréens qui picolent à tous les repas. C’est exagéré, autant dire que tous les français vont chercher leur baguette pour la journée, c’est assez vrai mais pas tant que ça.

      Merci pour les liens pour les livres, je vais me renseigner de ce pas et voir si je saute le pas d’achat de ceux-ci 😉

  • Bastien

    Je confirme, cette méthode est à éviter pour toute personne voulant apprendre ne serait-ce que quelques mots de coréen! Ayant séjourné en Corée avec des Coréens natifs, ceux-ci ont étés choqué de la quantité d’erreurs de langue et de fausses indications quant à leur culture. A croire que l’auteur n’est jamais allé dans le pays, mais s’est seulement basé sur ce qu’il a pu apprendre dans des écoles européennes et des légendes urbaines pour écrire son livre. Ce livre ne vous fera que partir sur de fausses bases, à éviter absolument!

  • Christine

    Merci pour tous ces commentaires qui m’ont décidé à ne pas acheter le livre d’Assimil. Pour des raisons personnelles, j’apprends le Coréen avec le livre anglais « Korean for Dummies » et il est vraiment très bien. Mon amie et prof coréenne est ravie du progrès que je fais depuis que j’utilise ce livre. Pour en avoir acheter d’autres avant, je vous le recommande si vous avez de la faciliter avec l’anglais. Et notez que l’écriture Hangeul y est également utilisée.

    • http://www.mathieurobin.com/ Mathieu

      D’après de nombreuses critiques sur le net, Korean for dummies n’est pas vraiment meilleur.

  • http://www.lecoreenauquotidien@aol.fr Amandine

    C’est vrai que la méthode Assimil concernant le Coréen est vraiment mauvais. J’en ai parlé aussi sur mon blog. Plutôt que d’acheter Le Coréen sans peine, mieux vaut acheter J’aime le Coréen ou des méthodes en anglais. ça évitera de mauvaises surprises.

    • http://www.mathieurobin.com/ Mathieu

      J’ai acheté très récemment « J’aime le coréen », effectivement, c’est un excellent livre. Il correspond au standard du livre d’apprentissage du coréen (on suit tout au long l’histoire d’un français qui drague une coréenne, un super-classique) mais au moins il est bien fait, fourni en vocabulaire et chaque règle de grammaire est expliquée en détails.

      • Zelo

        Je viens d’acheter « j’aime le coréen » il a l’air d’être un livre très bien pour apprendre le coréen, rien qu’a partir de l’introduction on apprend plein de choses, tout étant prevenu des difficultés a venir… Le plus important est qu’il n’utilise pas le Hangeul , qui pourrais être un handicape pour l’apprentissage, ce choix force donc a s’entrainer à lire la coréen lui même. Très important aussi, cet assimil comporte un CD avec l’utilisation de voix de coréens natifs, une construction et une organisation exemplaire ou l’on se retrouve dans les exercices.
        En bref pour ceux qui veulent s’initier (non apprendre se serais trop dire) au coréen, cet assimile « j’aime le coréen » est très bien.
        Je pense que si l’on veut vraiment apprendre une langue dans ses détails il n’y a pas d’autres choix que d’aller dans le pays, en 2 semaine baigné dans la langue et la culture ici coréene, on en apprend deux fois plus que dans les 6 mois de leçons de m’importe quel assimil.

  • WMtPAF

    Je suis tombé ici par hasard, j’apprends le coréen depuis 3-4 ans, je n’avance pas vite. J’ai le livre « le coréen tout de suite » (y’a plein de faute d’ortho en fait), à l’époque j’avais acheté ça car je sortais avec une coréenne, y’a plus de 10 ans et puis comme j’ai un jour envie d’aller plusieurs mois en Asie du Sud Est – Extrême Orient, je m’y suis remis. Je regarde des vidéos, j’ai des app, bref je manque pas de quoi. Je manque juste de temps pour tout voir. J’ai tout koreanclass101, j’avais 1 pass, j’ai tout enregistré. C’est en anglais et malgré que ma prof m’appelle « mon assistant », je suis encore mauvais mais bon ça ira j’espère. Trouver une femme coréenne ça me parait compliquer maintenant, celle que j’avais était vraiment superbe, elle allait faire de longue étude, en tout cas elle aurait aimé et si c’est ce qu’elle a fait, elle doit avoir fini, je pense, elle était au lycée à l’époque mais bon comme j’ai dit ça fait plus de 10 ans.

    ps: je fais de l’intégration à mes heures perdues, je bidouille mon tel android, le reste du blog ça m’interesse aussi, c’est d’ailleur comme ça que je suis tombé dessus.

Articles liés