On a testé Rocksmith, Yeah !

Flattr this!

Tout gamin, j'ai suivi des cours de guitare classique. Ma compagne a un passé de pianiste. On a tout deux arrêté nos instruments respectifs il y a assez longtemps.

J'ai voulu me mettre à la basse il y a 3 ans. Problème, quand on n'a pas le temps de suivre des cours et qu'on n'a pas trouvé de prof à domicile correspondant à ce que j'aime, j'ai fini par plus ou moins délaissé régulièrement cette belle guitare qui trône dans mon salon.

Et là Ubisoft sort Rocksmith. Guitar Hero, c'est sympa mais c'est pas très passionnant quand on a déjà touché aux vrais instruments.

Ce jeu vous permet de brancher votre vraie guitare sur votre console directement. L'interface de jeu est du coup un peu plus compliquée que sur l'autre jeu mais bon vous avez plus que quelques gros boutons en plastique en même temps.

Le jeu est conçu comme un tutoriel pour vous apprendre à jouer. Et franchement, c'est pas mal pour une première version. Le niveau de difficulté s'adapte à votre progression, du coup, vous ne vous retrouvez pas direct à jouer des solos bourrins mais juste les notes clés et ça s'enrichit au fur et à mesure.

Bon ceci dit, je trouve que ce système a peut être un peu trop confiance en mes capacités. J'ai un passif de guitariste mais pas à ce point. Je suppose. J'ai adoré la façon dont j'ai appris à Where Is My Mind, plus de mal sur Paint It Black, et dire que je ne suis qu'au début du jeu.

Je vous parlais de ma compagne au début pour la raison simple que du coup, elle a essayé aussi. Et là on a affaire à une vraie débutante aussi bien en guitare basse qu'en guitare tout court. Elle a bien aimé, c'était sympa, un peu dérouté par le poids de ma gratte. Mais une fois passé la première partie déroutante de découverte de plein de concepts en simultané, elle a pu suivre un peu. Pour un démarrage, c'est un bon début.

On a bien ri, c'est intuitif, c'est sympa. C'est un premier bilan, après quelques heures de jeu. Quand mes ampoules aux doigts seront parties, je rejouerai avec et je referai un point. Et vous, vous avez joué avec ?

Précision, j'utilise une Cort Action 1, couleur rouge transparent. Voir http://www.cortguitars.com/fr/product/action-1

Flattr this!

A propos de Mathieu

Ingénieur développeur web dans la vente par correspondance B2B, adepte de nouvelles technologies et d'innovation. Vous pouvez aussi me retrouver sur Twitter @mathrobin
Cette entrée a été publiée dans Non classé. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.
  • http://www.geek-directeur-technique.com Amaury

    Mmh, le seul vrai bon conseil, celui que je donne à tous ceux qui veulent faire de la musique, c’est de se trouver un groupe. Jouer avec d’autres personnes est motivant. On progresse plus vite quand on est au contact de personnes plus expérimentées, avec qui on peut progresser.

    J’ai commencé la basse en prenant de cours pendant la première année et demi, pour avoir des bases solides. Mais déjà au bout de 3 mois j’ai commencé à jouer dans un groupe de reprise. Six mois plus tard, un autre groupe, plus technique. Un an après, rebelote. Encore un an après, et c’était un groupe dans lequel on composait. Quelques années après, je me suis mis à la basse 6 cordes et j’ai monté un groupe encore plus technique (ce groupe existe maintenant depuis plus de 10 ans et a sorti un album il y a deux ans).

    Si j’étais resté dans mon coin, à travailler avec des méthodes sur papier ou sur écran, je serais loin d’avoir le niveau que j’ai maintenant, je n’aurais pas composé le dixième de ce que j’ai créé, je n’aurais pas fait un seul concert. (sans oublier l’aspect social ; les membres de mon groupes sont des amis particulièrement proches)

    L’absence de niveau n’est pas une excuse. Moi-même, avec 3 mois de basse je ne valais pas grand-chose ; mais mon premier groupe m’a justement servi à développer les bases de dextérité, de compréhension musicale, qui me sont toujours utiles aujourd’hui.
    Alors vas-y, fonce ! :-)

    • http://www.mathieurobin.com/ Mathieu

      Je suis d’accord qu’un groupe est un élément encore plus motivant. Après faut encore pouvoir y consacrer du temps. J’avoue en manquer déjà pour pouvoir tout ce que je désire… malheureusement. Et il est vrai que la scène me manque un peu, je me marrais bien aux concerts de l’école de musique où j’ai fait mes premières armes.
      Et j’ai encore plus adoré quand j’ai fait l’andouille sur la scène xbox-guitar hero à Rock En Seine, on avait eu du monde pour quelques titres, c’était marrant.

      • http://www.geek-directeur-technique.com Amaury

        Du temps, on en manque tous. Création d’entreprise, projets personnels, blog pro, organisation au sein de l’AFUP, élever un enfant, (jouer à des jeux vidéo), reprendre des études par un MBA, … j’ai toujours réussi à me ménager 2 heures par semaine pour répéter avec mon groupe ; c’est forcément au détriment d’autre chose, d’où l’importance de l’aspect social.

        • http://www.mathieurobin.com/ Mathieu

          Justement, j’ai déjà trop sacrifié de ma vie sociale et perso pour mes projets, je ne veux pas en sacrifier plus. Ou je vais devoir manger sur mes heures de sommeil, sachant que mes nuits sont déjà courtes. Donc tant pis pour le groupe pour le moment. De toute façon, je n’ai pas spécialement pas envie de jouer comme une bete, ça m’amuse de jouer, mais j’ai conscience que je ne serai jamais un grand guitariste ni même un « bon », je le vis très bien. On verra quand certains projets seront achevés.