Logo_jQuery

Chroniques jQuery, épisode 110

Flattr this!

Avec beaucoup de retard, je profite de mes vacances pour écrire ma chronique "hebdomadaire". Beaucoup de travail, une vie privée de plus en plus présente (avec plaisir), une adaptation longue à Feedly (si vous avez un outil plus efficace à recommander, je suis preneur). Forcément tout ça cumulé avec le fait, que tout le monde s'est lâché sur l'activité autour de jQuery.

Du côté officiel des choses, parlons de jQuery Mobile 1.2.1 qui a été fraîchement annoncé. C'est une version de maintenance, elle contient donc des correctifs de bogues pour la méthode .blur(), les widgets Button, Checkboxradio, Collapsible, Dialog, Fixed Toolbars, Listviews, Loader, Navigation, Popup (élément le plus mis à jour), Select menu, Slider et Text input.

Ceci n'empêche pas la maintenance de plus anciennes versions, c'est pour ça que 3 jours avant, nous avons aussi eu la deuxième version de maintenance de jQuery Mobile 1.1. Soit jQuery Mobile 1.1.2. Avec des correctifs pour Button, Checkboxradio, Collapsible, Controlgroup, Dialog, Fixed Toolbars, Listview, Navbar, Navigation, Select, Slider, Textinput et Transition.

Dave Methvin, jQuery Core Team Lead et President of jQuery Foundation, a accordé un entretien à NetTuts+. Il évoque son passé professionnel, la prise de relais après John Resig. Ainsi que son point de vue sur l'émergence de nouveaux frameworks.

En parlant de jQuery Foundation, vous pouvez d'ailleurs dorénavant la rejoindre, la sponsoriser, pour participer à un web meilleur. Enfin c'est l'idée suggérée, je n'ai pas tout bien compris sur l'intérêt de la rejoindre. A part des réductions notamment pour les différents évènements. L'appel à sponsors est lancé.

Dans les tutoriels, nous avons un tutoriel de NetTuts+ (encore eux, très actifs sur le JS), expliquant comment développer des applications compatibles pour le store de Windows 8 facilement avec jQuery 2.0.

Vernon Kesner a écrit un tutoriel sur jQuery Mobile intitulé "jQuery Mobile Pages". Je n'ai pas eu le temps de le tester, je vous laisse donc juge.

Continuons dans les tutoriels avec la vidéo francophone de Birnou Sébarte intitulée "Les sélecteurs jQuery". Vidéo un peu courte, faites pour vous suggérer de vous pencher sur la puissance des extensions de sélecteurs proposées par jQuery. Ceci dit attention, cette vidéo vous encourage à la découverte, elle n'aborde en rien la question performances. N'oubliez pas le bon sens si vous vous basez sur les exemples, ils ne sont pas travaillés dans cette direction là.

En parlant vidéo, GitHub a publié son premier "comte de l'Octocat". Même si jQuery n'est pas le dépôt le plus actif sur GitHub, on n'en est pas loin. L'équipe de la société a donc jugé bon de parler un peu de l'aventure de jQuery sur son système.

Un nouveau livre va bientôt sortir. "Creating Mobile Apps with jQuery Mobile". J'espère l'avoir en main prochainement.

Jean-Baptiste Landry a dressé un compte-rendu de jQuery Toronto 2013. Intéressant pour tous ceux qui n'ont pas eu l'occasion d'y assister.

Steve Souders a publié un document, intitulé "HTTP Archive: jQuery", expliquant l'usage de jQuery sur les différents plus gros sites, sur les versions utilisées, les différents CDN... Je suis assez dépité par cet article et ce que j'y ai lu. Quel est l'intérêt d'utiliser des CDN inconnus ? Un CDN est là pour faciliter le partage des ressources. En utilisant celui d'une société lambda, non seulement, vous n'avez aucune garantie de débit mais en plus aucune garantie de disponibilité. Le seul CDN valable, c'est celui de Google (certains vont me dire que je copule avec Satan, Big Brother, ...). Réparti partout dans le monde, débit plus que correct, très haute disponibilité, et presque 20% d'usage. Ça progresse fortement d'ailleurs (ceci est mon principal argument face aux détracteurs des CDN). Il me semble qu'il y a un an ou deux, on était à peine à 9%. Le message commence à passer.

Passons aux plugins. Je commence (et termine) par Sidr, un plugin de menu vertical en sidebar, qui a beaucoup fait parler de lui. J'aurais aimé en trouver un façon WordPress. Celui là ressemble plus à l'appli mobile façon Facebook. Merci notamment à DailyJS et LaFermeDuWeb. Il est compatible mobile en plus (au moins Android).

Retrouvez le carnet Evernote dédié de toutes les ressources de cet épisode.

Flattr this!

A propos de Mathieu

Ingénieur développeur web dans la vente par correspondance B2B, adepte de nouvelles technologies et d'innovation. Vous pouvez aussi me retrouver sur Twitter @mathrobin
Cette entrée a été publiée dans jQuery, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.
  • http://www.eboyer.com Eroan

    Et bé, ça c’est de la chronique !

    Concernant l’utilisation du CDN de Google on est à 20% d’utilisation… toutes versions confondues ! Et c’est d’autant moins intéressant pour les webmasters qui, comme moi, mettent systématiquement à jour avec la dernière version. durant les premières semaines on doit être proche du 0,1%, et qui fait perdre au CDN l’un de ses fondamentaux : le partage des ressources.

    Quoi qu’il en soit, bonnes vacances 😉

    • http://www.mathieurobin.com/ Mathieu

      Forcément au bout de deux semaines d’inactivité 😉

      C’est le gros souci des CDN, mais plus on sera nombreux, plus ce phénomène se résorbera.

      Et merci pour les vacances :)

  • http://tontof.net Tontof

    Salut,
    Je te suis depuis un moment pour me tenir au courant de l’actualité jQuery mais je voulais te parler de tout autre chose. Comme j’ai vu que tu cherchais un outil alternatif à Feedly, je voulais te dire que j’avais mis en place une solution en auto-hébergement : http://github.com/tontof/kriss_feed si ça peut te simplifier la vie dans ta veille ^^
    Une démo est dispo sur http://tontof.net/feed

    • http://www.mathieurobin.com/ Mathieu

      En auto-hébergement ?! Ça m’intéresse d’autant plus ! Merci :)

  • montesq

    Le seul CDN valable, c’est celui de Google
    Un peu rapide comme conclusion 😀

    Il y a 2 intérêts au CDN qui sont par ordre de priorité:
    1° proposer à l’utilisateur une ressource statique sur un serveur « proche » afin d’éviter qu’un utilisateur Australien mette 1 min à télécharger un pdf de quelques Mo hébergé sur un unique serveur en France
    -> l’utilisateur est gagnant à tous les coups dans la mesure où son fournisseur est « de qualité »
    2° permettre une exploitation partagée du cache du navigateur de l’utilisateur.
    -> sur ce point, le gain est limité aux bibliothèques répandues et s’avère aussi beaucoup plus aléatoire puisqu’il faut que l’utilisateur ait consulté un autre site auparavant utilisant la même bibliothèque, avec la même version et sur le même fournisseur CDN. De ce fait, plus il y a de fournisseurs de CDN utilisés, moins il y a de chance d’avoir un gain sur cette partie.

    Dans le cas de Jquery, il y a donc effectivement tout intérêt à passer par un CDN qui fait référence dans le monde du web

    • http://www.mathieurobin.com/ Mathieu

      On est d’accord. J’entendais « le seul CDN valable pour jQuery ». Tu fais bien de me forcer à préciser ma pensée 😉

Articles liés