Web-5

Avant la Web5-Conf : Entretien avec Alexandre Morgaut

Flattr this!

Dans le cadre de la prochaine Web-5, je vous avais promis une série d'interviews de speakers. Aujourd'hui, nous rencontrons mon ami Alexandre Morgaut.

Salut Alexandre, peux-tu te présenter un petit peu ?

Salut Mathieu. Donc pour ma part je suis officiellement Community Manager du projet Wakanda et représentant de 4D au W3C. J'ai démarré le développement Web à EPITA en faisant mes armes sur Lynx et Mosaic, puis avec les débuts du JavaScript sur Netscape. Après quelques années chez TF1 j'ai rejoint 4D où, suite à l'intégration de PHP dans 4D, j'ai participé à la naissance de Wakanda. Mes domaines de prédilection sont REST, le NoSQL et JavaScript.

Peux-tu nous parler un peu de "From Web App Model Design to production with Wakanda" que tu vas présenter à la prochaine Web-5 ?

Wakanda est une plateforme dite "data-driven" inspirée des approches de "Model driven development" pour garantir une implémentation plus fidèle et plus rapide des besoins. Le NoSQL et Server-Side JavaScript pouvant mettre certains sur la défensives par rapport à des plate-formes aujourd'hui plus maîtrisées  cette présentation est là pour les rassurer en montrant que nos choix de technologies et d'architectures sont rapidement assimilable au niveau novice comme expert (pour les plus avancés), et surtout pour montrer ce que cette solution a à leur offrir.

Comment vois-tu le déroulement de cette session ?

Une exposition des concepts, et surtout un déroulé des étapes de la vie d'une application Web Wakanda, de sa naissance à sa maintenance. J'illustrerai mes propos par une démo, souvent plus parlante que des seuls slides.

L'intégration de Wakanda avec Github permettra au public d'aller voir le code de la démo  et éventuellement le tester.

J'ai discuté avec d'autres futurs conférenciers de la Web-5, certains sont un peu stressés. Et toi ?

Oui et non.

J'ai la chance d'avoir déjà fait un certain nombre de présentations, parler en public me plait beaucoup, j'aime partager mes passions.

Après, on veut toujours donner le maximum possible, donc mon stress viendrait plus du niveau auquel j'aurai le temps de pousser la démo.

Je suppose que tu auras une approche plutôt chef de produit, non ?

Cette présentation est à mon avis aussi utile aux DSI, administrateurs, et développeurs, qu'aux entrepreneurs. Chacun devrait y trouver une réponse à ses questions principales sur cette plateforme, du moins, c'est le but. Je pense aux entrepreneurs parce qu'ils sont souvent confrontés au besoin de monter quelque chose de concret. Wakanda permet de facilement modéliser un concept et le maquetter en une interface "exécutable". Je montrerai tout de même comment dépasser les comportements automatiques pour intégrer du code métier spécifique.

Je te connais notamment via plusieurs présentations sur Wakanda que tu as fait. Tires-tu un enseignement de celles-ci en vue d'une nouvelle présentation de "l'outil" ?

Le rythme d'évolution de Wakanda, et les différents publics auxquels je m'adresse oblige une adaptation systématique du discours ou même du contenu.

Chaque présentation apporte son lot de questions des participants qui me permettent par la suite une amélioration de celle-ci, voir même de remonter des suggestions à l'équipe de développement. L'enseignement c'est que rien n'est jamais "acquis" et, heureusement, un travail est toujours nécessaire. Je pense qu'une présentation apporte presque autant au présentateur qu'aux auditeurs, c'est un moment d'échange important qu'une bonne documentation ou même des webinaires ne peuvent remplacer.

Mon "moment préféré", comme dirait ma fille, c'est quand j'entend des participants discuter entre eux de Wakanda suite à la présentation.

Il y a un sujet récurrent dans les conférences, c'est la proportion de femmes. Plus généralement le coté macho du monde informatique. Un point de vue ?

Un point de vue? Oui, et je me sens d'autant plus concerné que je participe moi même à l'organisation des conférences JS.everywhere() pour lesquelles nous nous sommes engager à faire connaitre un maximum d'expertes en technologies Web. J'ai eu la tristesse de lire des témoignages de comportements parfois réellement macho, ce n'est donc pas un mythe. La communauté JavaScript semble heureusement sensible sur ce point et le sujet doit être abordé sous tous les angles. Mozilla, pour ne citer que lui, participe des actions de sensibilisation aux technologies auprès des jeunes filles, parfois trop "naturellement" dirigées vers d'autres secteurs.

En tant qu'organisateur de conférence, on essaie d'avoir autant de femmes que d'hommes parmi les speakers sous réserve bien sur que la qualité du programme soit respectée, une discrimination positive pouvant desservir l'image de la compétence des femmes. Il y a normalement suffisamment d'expertes pour atteindre ce quota dans de bonnes conditions, en revanche, se contenter d'un "appel à conférencier" ne suffit pas aujourd'hui, c'est souvent à nous de démarcher celles que nous avons repérées ou qui nous sont suggérées par d'autres.

Merci Alexandre ! Je suis pressé de te retrouver dans les amphis de la Web5 pour t'écouter. Pour rappel, il reste des places ici : http://conf2013.web-5.org/

Flattr this!

A propos de Mathieu

Ingénieur développeur web dans la vente par correspondance B2B, adepte de nouvelles technologies et d'innovation. Vous pouvez aussi me retrouver sur Twitter @mathrobin
Cette entrée a été publiée dans Dev. Web, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Articles liés