Web-5

Avant la Web5-Conf : Entretien avec Stéphanie Walter

Flattr this!

Dans le cadre de la prochaine Web-5, je vous avais promis une série d'interviews de speakers. Aujourd'hui, je vous propose une rencontre avec Stéphanie Walter.

Salut Stéphanie, peux-tu te présenter un petit peu ?

Je m'appelle Stéphanie Walter et je suis graphiste/designer web et mobilité chez Alsacreations. A côté de ça je prends également quelques contrats en freelance pour mon "studio" (à défaut de meilleur nom) Inpixelitrust.

Je me charge de la création d’identité graphique pour mes clients (logos, maquette de sites web vitrine ou e-commerce, blogs, etc.) et je suis spécialisée dans le designer d’interface, ergonomie et expérience utilisateur pour tout ce qui concerne les applications web ou natives mobile (téléphone et tablette). En freelance je ne fais que l'intégration de mes propres designs (voir de l’intégration directement dans WordPress) et chez Alsacréations je me charge également de l'intégration de maquettes parfois fournies par les clients créés par d’autres designers. Là encore je commence à me spécialiser vers tout ce qui est intégration optimisée mobile et responsive webdesign.

A côté de ça, j’écris pour différents blogs en français dont le mienAlsacreations ou le Webdesign Friday  et en anglais sur OnextrapixelNoupe et Codrops . Je suis également intervenante à l’université de Strasbourg sur différentes thématiques d'optimisation mobile, intégration ou encore WordPress.

Enfin à côté de ça, je co-organise tous les mois avec 3 copains des apéros Webdesigner à Strasbourg sous le nom WdStr.

Parfois je dors et joue à Borderlands, mais c'est de plus en plus rare 😀

Peux-tu nous parler un peu de "Design best practice for a re-usable CSS - your front devs will say thanks" que tu vas présenter à la prochaine Web-5 ?

Bien sûr, il s'agit d'une présentation basée sur mon retour d'expérience de ce que j'ai vu et essayé d'intégrer dans les maquettes que j'ai reçu dont je n'ai pas fait le design. En intégrant des maquettes d'autres designer, je me suis rendu compte que certaines choses fonctionnent, sont facile à reproduire en CSS, d'autres plus complexes, et d'autres enfin impossibles sans re-créer les éléments en JavaScript. Voir les "erreurs" et parfois aberrations des maquettes d'autres designers m'a fait remettre en question également la manière dont moi je travaille, et je l'espère m'aide à produire au quotidien des maquettes de site plus facilement intégrables. C'est facile de pester contre le travail d'un autre designer à l'autre bout de la France  c'est plus compliqué de pester contre son propre travail. Je n'ai pas la prétention d'avoir la science infuse, donc cette conférence sera principalement basée sur mes observations personnelles sous forme de retour d'expérience de ce que j'ai pu voir, tester, ce qui fonctionne ou non. Du coup on parlera ergonomie, accessibilité, grilles, mais aussi CSS, CSS3, workflow et rangement des calques, entre autres. Le but n'est pas de remettre en cause le travail d'autres designer, mais de fournir des pistes d'amélioration pour une intégration simple, performante, cohérente et basée sur un CSS ré-utilisable, qui selon moi, se pense déjà en amont déjà lors de la création de la maquette.

Comment vois-tu le déroulement de cette session ?

En fait j'avais de base beaucoup trop de contenu, donc j'ai enlevé pas mal de choses pour essayer de faire en sorte que ça tienne dans 45 minutes. C'est pas gagné 😉 Je voulais commencer par expliquer le pourquoi de cette présentation, et pourquoi ce sujet me tient à coeur, pour ensuite essayer d'illustrer d'exemples mes propos par un mélange d'exemples de design/maquettes et code HTML/CSS.

J'ai discuté avec d'autres futurs conférenciers de la Web-5, certains sont un peu stressés. Et toi ? Je suppose que tu auras une approche plutôt designeuse, non ?

Je suis morte de peur, je n'ai jamais fait de conférence avant. Et surtout en voyant le programme je me suis rendu compte que le public risque d'être très orienté "développeur". Du coup, je suis un designer qui va donner une conférence devant une salle sans doute majoritairement remplie de développeurs : comment ne pas être morte de peur ? Les récentes vagues de "troll" sur twitter Photoshop VS Sketcth VS Fireworks VS Paint et tous les articles "Photoshop is dead" / "Design in the browser" me font encore plus penser que mon sujet est "sensible". Je pensais avoir au début une approche très "designer" mais du coup je vais sans doute ré-orienter la conférence pour qu'elle soit également accessible à des intégrateurs en parlant un peu plus de CSS et un peu moins de calques ou éléments graphiques.

Je te connais via tes chroniques hebdomadaires. Qu'apprends-tu de ces chroniques ?

Beaucoup de choses. En général je fais ma veille le matin, donc ce que publie dans "des pixels et du code" (http://www.inpixelitrust.fr/blog/liens-utiles/) sont mes articles coup de coeur de la semaine. C'est aussi général une selection et résumé de ce que je met sur Twitter, Facebook ou G+. Enfin, cette chronique me sert de post-it, pour que je puisse retrouver les articles plus tard.

Il y a un sujet récurrent dans les conférences, c'est la proportion de femmes. Plus généralement le coté macho du monde informatique. Un point de vue ?

Je ne travaille pas dans l'informatique, mais dans le web, à mon avis c'est encore différent. Je n'ai jamais eut de cas de machisme de la part de collègues ou confrères, au pire quelques taquineries. On a déjà remis en cause mes compétences "non mais intégrateurs y a pas besoin de compétences pour faire ça" ou encore "pff faire du design, c'est juste pousser des pixels sur Photoshop" mais je ne pense pas que cela ait eut tant à voir avec le fait que je suis une femme, que le fait que ces gens là avaient le syndrome "je fais du C# et du code qui compile, je fais du vrai dev et pas toi".

Les rares remarques sexistes auquel j'ai eut droit venaient de clients. Un jour, un client à qui cela ne semblait pas plaire que je lui explique que ergonomiquement c'est impossible de mettre ses 17 fonctionnalités sur un iPhone c'est "trop" pour l'utilisateur il va pas s'en sortir, c'est retourné vers mon collègue développeur, me coupant la parole pour lui dire "et vous, vous êtes d'accord avec ce qu'elle dit?". Manque de bol, le développeur a appuyé mon propos lui expliquant que "elle" a des compétences en ergonomie et expérience utilisateur et que c'est donc "elle" a parfaitement raison de le mettre en garde sur la complexité de son application. Nous n'avons plus jamais revu le client.

J'ai cependant vu passer quelques articles de blog relatant les horreurs auxquelles certaines speaker avaient été confrontées durant des conférences, ça me fait un peu froid dans le dos. Pour le moment je suis bien à l'abris derrière mon écran, à part les "dragueurs 2.0" et les messages borderlines sur ma photo de profil professionnel, rien de trop méchant.

###

Cette interview est la troisième et dernière avant la Web-5. Je vous donne rendez-vous à Béziers, où pourrez me croiser tous les jours. Mais aussi les soirs dans les bars de la ville à discuter avec des conférenciers certainement. J'espère avoir l'occasion de rencontrer certains d'entre vous là bas 😀

Il reste encore quelques places, venez, on vous attend avec le sourire et le soleil 😉

Flattr this!

A propos de Mathieu

Ingénieur développeur web dans la vente par correspondance B2B, adepte de nouvelles technologies et d'innovation. Vous pouvez aussi me retrouver sur Twitter @mathrobin
Cette entrée a été publiée dans Dev. Web, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Articles liés