Archives par mot-clef : php

Salut à tous ! Ça roule ? Bon alors aujourd’hui, je vous annonce ma présence à la prochaine Web-5 à Béziers. OK ça c’est bien gentil mais pourquoi aller à l’autre bout de la France ? Parce que j’y suis invité. C’est une raison valable à elle seule, non ? Mais il n’y a pas que ça. Avec ma future camarade Camille, que je ne connais pas encore IRL, nous allons y assurer la couverture presse, ce pourquoi nous avons été invité. Vous allez donc entendre parler de Béziers dans les semaines à venir. Peut être même plus que de mon séjour à Montréal pour la ConFoo ! Donc déjà, je me demandais qui parmi vous sera présent là bas. J’adore rencontrer mes lecteurs, c’est toujours un super moment avec plein de trucs à apprendre (faut d’ailleurs que je relance … Continuer la lecture

Exceptionnellement, je vous proposerai de télécharger un fichier. Celui-ci : [Lien provisoirement supprimé] C’est quoi ce truc ? Un fichier de configuration pour PhpStorm/WebStorm. Il permet de définir correctement des règles d’édition de code pour PHP et JavaScript. Comment les règles ont été définies ? Bien évidement, je n’ai pas décrété ces règles de façon totalement arbitraire. Je me suis conformé aux règles attendues par les conventions Zend Style et JSLint ainsi que JSHint. J’ai créé ce fichier pour permettre à mon équipe de remettre d’aplomb leur code et de valider les règles que nous avons défini pour Jenkins. PhpMessDetector, PhpCheckStyle et JSLint sont donc de la partie. L’essentiel de l’apport de ce fichier se situe dans deux composantes : Le style de code ; Les alertes. Le style de code En exécutant bêtement et simplement une auto-indentation du code, … Continuer la lecture

Ce matin, j’annonçais sur Twitter avoir mis en place un projet NodeJS basé sur une architecture/pattern MMVC. Suite aux questions reçues, il semble nécessaire d’expliquer ce que c’est. Avantages et inconvénients. MMVC ? Pour Model – ModelMapper – View – Controller. C’est un dérivé du design pattern classique MVC adapté au travail avec les bases de données. Reprocher des choses au MVC Le modèle classique du MVC part d’un bon fondement : déléguer les responsabilités à des éléments séparés. Les données d’un côté, l’affichage d’un autre et un élément central pour faire le lien. Le problème de ce pattern, c’est que la gestion des données implique aussi bien : Les fonctionnalités métier. Par exemple, peindre ma voiture veut dire que je change la valeur de la propriété couleur de l’objet voiture ; La synchronisation avec la source de données. Par … Continuer la lecture

Salut à tous, désolé, je publie tard aujourd’hui parce que je suis en vacances et que j’ai décidé de toucher le moins possible mon pc. Pour être honnête, j’ai rédigé ce billet depuis mon lit sur mon téléphone en rentrant d’un repas au resto En même temps, pas de grand mérite, il y a presque rien à dire cette semaine. Je commence donc avec l’annonce de disponibilité de jQuery Mobile 1.0.1. Rien de violent dans cette version mineure comme vous vous en doutez. Bien que… l’ajout du support de Bada n’est pas rien et ouvre toujours plus la capacité de jQuery Mobile a devenir un vrai standard. Dans le lien, vous trouverez un changelog complet qui contient notamment la liste des choses corrigées et améliorées. D’ailleurs en parlant des choses corrigées, il faut un bugtracker. Et bien en ce moment … Continuer la lecture

Suite à une question d’un de mes collègues, je me rends compte que certaines choses ne sont pas forcément très claires concernant le DOM. Le DOM Tout d’abord, cela signifie Document Object Model. C’est bête à dire mais ça résume beaucoup de chose. Derrière ce terme, nous disposons d’un Modèle d’Objet à utiliser quand on veut travailler sur un Document HTML. Vous me voyez venir là ? Le rapport avec JavaScript Contrairement à une croyance très répandue, et c’était le cas du collègue en question, le DOM n’est pas « natif » au JavaScript. C’est d’ailleurs pour ça qu’il existe de nombreuses bibliothèques dans de nombreux langages (PHP, C#, Java, JavaScript, …) pour manipuler le DOM. Celui-ci se veut être indépendant de tout langage (d’où l’idée de Model). D’ailleurs, pour être encore plus précis, le DOM est d’autant moins natif que si … Continuer la lecture

Les fêtes ne sont visiblement pas finies pour tout le monde. Très faible activité du côté officiel, heureusement, la communauté, elle, a déjà repris du service. On commence du côté du core de jQuery. Avec rien à dire. Enfin si, juste une petite astuce en rappel de la part de mon ami Olivier Pons. Qui nous rappelle comment faire pour appeler une seule fois une fonction lors d’un évènement. On attaque donc directement avec un super tutoriel vidéo réalisé par les gars de Grafikart concernant le composant DatePicker de jQuery UI. Comme d’habitude, ils présentent très bien les choses, ils sont exhaustifs, prennent le temps d’expliquer chaque point et font un bon tour de la question. Continuez les gars, c’est cool ce que vous faites ! Le site DesignModo a publié une liste de plus de 35 animations diverses réalisées … Continuer la lecture

Comme je le disais déjà l’année dernière, cet exercice est couramment pratiqué par de nombreux blogueurs. Et je le trouve moi-même intéressant. Donc je recommence, et il est temps de revenir sur 2011 à l’heure du dernier billet de cette année. Voilà ce que je prévoyais et mes commentaires : Professionnel : Mettre en place mon cahier d’exercices jQuery, > Fait puis délaissé à vrai dire. Deux publications d’articles sur Developpez.com et une actu en collaboration avec Daniel Hagnoul. Je vais essayer de reprendre mais c’est hyper chronophage en réalité. Je bosse énormément sur ZF 1.11 en ce moment, peut-être quelques tutos à venir, même si la 2.0 est déjà en beta. Quelques autres petits projets dont je vous parlerai en temps et en heure. >J’ai mis en place RecettesEnSolo.com. Je n’y publie pas autant que je voudrai, encore une fois … Continuer la lecture

Bon bah dans ma logique habituelle de recherche de l’IDE ultime, je ne pouvais pas ne pas tester WebStorm 3. L’IDE de JetBrains qui prétend carrément être « le meilleur IDE pour JavaScript avec éditeur HTML ». Rien que ça déjà, je suis pas fan. Mais bon, c’est pas en disant qu’on fait de la m*rde qu’on vend. On commence par les trucs annoncés : intégration de JSLint (ça c’est cool), de NodeJS (ouf) et de CoffeeScript (pareil : ouf). Jusque là, honnêtement, ça présente bien. Je commence le test, la présentation des fonctionnalités ne ment pas. On a affaire à une auto-complétion présente et efficace (y compris pour le HTML, j’aime toujours autant avoir la complétion sur mes chemins de média), le refactoring de code est plutôt utile (c’est vrai que ça manque dans beaucoup d’IDE). JsTestDriver, un plugin maison, est utilisé … Continuer la lecture

On va me dire que je relance une énième fois un débat vieux comme le monde, mais tant pis, je le fais quand même. Il y a peu, je me plaignais sur Twitter que Netbeans me faisait un gros ralentissement ridicule : pour une ré-indentation propre d’un fichier de 13 lignes, il a mis près de 5 minutes. Alors ok, c’est particulièrement exceptionnel, mais ça montre bien certains soucis. Les IDE font plein de trucs mais à côté, ils sont lourds, très lourds ! Du coup, vous êtes nombreux à m’avoir posé des questions suite à mon tweet. Suggérant diverses choses. Pourquoi j’utilise NetBeans Entre autres, parce que c’est l’un des IDE sur lequel j’ai vraiment passé du temps en école. Loin d’être le seul que j’ai eu l’occasion d’utiliser pendant suffisamment de temps pour le juger, je le trouve … Continuer la lecture

J’ai assisté jeudi dernier avec mon éternel binôme, m0hda, à la soirée Meet’OSS organisée par la société Smile. Le thème de la soirée était l’industrialisation de PHP. Comme d’habitude, ceci n’est qu’un compte-rendu personnel, dépendant de mes notes au cours de la soirée. Smile Nos hôtes nous ayant accueilli gratuitement, une présentation s’impose. Smile est une société de services existant depuis une vingtaine d’années, composée de 14 agences à travers l’Europe et même l’Afrique du Nord depuis peu, regroupant environ 600 collaborateurs. La société a généré en 2010 un CA de 37 millions d’euros. La société se présente avant tout comme un intégrateur de solutions open-sources. Elle participe activement au mouvement en publiant notamment régulièrement des livres blancs basés sur son expérience. Vous pouvez les récupérer ici. Je n’ai pas retenu les noms des orateurs, mais en gros, l’essentiel de … Continuer la lecture